Battre quelques idées reçues sur la consultation téléphonique ou vidéo…

Dans notre métier, nous sommes plus habitués aux consultations en face à face qu’aux consultations vidéos…même si les nouvelles technologies ne sont plus si nouvelles que ça, autant dire que notre chère communauté de psys apprécie peu cet outil. La plupart des patients se montrent tout aussi frileux d’ailleurs…

Or, force est de constater que les conséquences de la pandémie liée au COVID-19 nous a obligé (nous oblige) à questionner notre rapport à l’espace et ceci pour un temps peut être plus long qu’on ne le pense.

Bien avant cette obligation à la vidéo-consultation, j’avais moi-même éprouvé un certain scepticisme lorsque j’avait dû mettre en place des consultations téléphoniques  et en vidéo-conférence dans le cadre d’une permanence psychologique au sein d’une entreprise. Ces craintes ont bien vite été balayées car cela a fonctionné au-delà de ce que j’attendais. Certains salariés ont même souhaité continuer malgré la fin de la permanence.

6b9e1b1da6d89d2b12cbb5826c39fe3e--types-of-dressing

Je leur ai donc demandé pourquoi? Il s’agit à la fois d’une réponse attendue et inattendue…Concernant les consultations téléphoniques, ne pas voir le psychologue, c’est un moyen de dépasser sa peur d’être jugé, sa timidité. C’est aussi un moyen de ne pas être déconcentré par nos expressions corporelles et ainsi pouvoir s’exprimer librement, sans retenue. Concernant les consultations en vidéo-conférence, tout simplement cela ne change rien, voire cela est facilitant, puisqu’il n’est pas nécessaire de se déplacer.

 

Voilà pourquoi aujourd’hui je peux le conseiller, j’ai pu observer que la voix montre tellement de nous, au delà de ce que peuvent dire nos gestes, nos mimiques…Mais alors, quels inconvénients? La question du règlement des honoraires ? Grâce aux nouvelles technologies ce n’est plus le cas, un virement est rapide et sûr. La question de la qualité de l’accompagnement? Cet « anonymat » relatif permet à certains de franchir un pas qu’ils n’auraient pas fait autrement. Ma seule limite sera la mise en place des outils de relaxation dans l’accompagnement des personnes souffrant de troubles anxieux et dépressifs.

Pour conclure, que le rendez-vous soit en cabinet, par video-conférence ou téléphonique, l’essentiel est donc que chacun trouve ce qu’il est venu chercher et particulièrement une écoute bienveillante.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s